Après avoir "capturé" à JR-Goido les images du croisement des séries 105 et 226, il aurait été dommage de laisser filer la 105 vers l'atelier de démolition sans tenter de faire encore quelques images sur la Yamatoji-sen, la ligne qui rejoint Oji à Osaka.

L'une des possibilités était de prendre le régulier pour Oji un quart d'heure plus tard, ce qui laissait six minutes en gare d'Oji pour tenter quelque chose. La configuration des lieux y est malheureusement assez suboptimale, surtout s'il y a du monde autour, ce qui est à prévoir pour une machine qui a "fait sa vie" dans la région. Depuis Oji, il aurait encore été possible de prendre le kaisoku de 14h30, mais il ne s'arrête qu'à Kyuoji, un endroit peu attractif pour une séquence vidéo. Comme la "105" devait partir à 14 h 32, impossible de miser sur le futsu de 14h35.

Mais comme Goido n'est pas desservie que par JR, une étude (préliminaire) de l'horaire de Kintetsu démontrait que, en comptant dix minutes de marche et cinq de battement, en prenant le futsu de 14 h 11, on arrive à Ando à 14h25. De là, en quelques minutes à pied, on rejoint la Yamatoji-line et la gare JR de Kashiwara, où le convoi spécial devrait passer vers 14h40...

20210201072606(1)A 14h 42, le fumikiri de Kashiwara se referme juste après le passage du kaisoku...

20210201072606(2)Le convoi traverse sans arrêt la gare de Kashiwara, où Kintetsu n'a pas daigné être présent pour saluer le dernier passage de l'avant-dernière "105" de Wakayama...