Densha Otaku 365 

28 janvier 2023

Le pont roulant d’Abikomichi

2022-Nankai-Semboko-Hankai(30)Derrière le mythique dépôt d’Abikomichi, que l’on atteint par quelques petits détours, il est possible de prendre quelques images. L’endroit n’est pas accessible au public, mais tant qu’on ne franchit pas la barrière, assez haute par endroits, aucun problème. A peine arrivé, première constatation : le tram de service numéro 11 (hataraku-densha) a le pantographe levé, ce qui est rare. Il va se passer quelque chose.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(31)Une minute plus tard, le pont roulant s’avance pour venir prendra la « 161 », qui va être garée.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(32)Deux minutes plus tard, la « 161 » a changé de voie. La « 11 » s’engage à son tour sur le pont roulant. Le pantographe doit être abaissé avant que le pont roulant ne se remette en marche.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(33)Le tram de service est transféré de l’autre côté du dépôt pour être garé. Aucun doute : un groupe d’otaku avait loué la « 161 » et couplé la course à une visite du dépôt d’Abikomichi. Le tram « 11 » fait plus ou moins partie des pièces de collection qui sont montrées dans ces occasions, mais ne sort semble-t-il jamais en ligne. En tous cas, je ne l’ai jamais vu ailleurs qu’à Abikomichi et c’est la première fois qu’il daigne se placer devant mon objectif… Heureusement que je n’avais pas traîné au café, cinq minutes plus tard, je n’aurais rien eu !

2022-Nankai-Semboko-Hankai(35)Le pont roulant fonctionne régulièrement, semble-t-il, mais cela ne dure généralement que quelques minutes. Les trams arrivant du réseau sont alors «dispachés» en fonction des besoins sur les différentes voies.

Bon, après le pont roulant, on va aller retrouver « le » pont de Nankai, à quelques minutes d’ici.

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


24 janvier 2023

Un pelliculage publicitaire au design assez réussi

Après le café, retour en tram à Abikomichi, le point central de la ligne. Ici, il y a le « shako » avec ses mystères et ses tramways de quatre ou cinq générations qui y sont entretenus, nettoyés, bichonnés pour certains. Juste en sortant du tram, une lueur bleue se pointe à l’horizon. C’est le tout dernier tram à plancher surbaissé, le 1101, qui a revêtu en 2022 une livrée publicitaire au design assez percutant.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(27)

2022-Nankai-Semboko-Hankai(28)

2022-Nankai-Semboko-Hankai(29)Quelques images plus tard, ce tram surbaissé – dont la livrée originale de 2021 est méconnue de beaucoup - est déjà en route pour Tennoji. Mais une cloche se fait entendre du côté du dépôt…

2022-Nankai-Semboko-Hankai(26)La « 164 » avec sa livrée de 2020 manœuvre et disparaît au fond du dépôt. Il va être grand temps d’aller faire un petit tour à l’arrière du dépôt. Il suffit de prendre les petits chemins alentours, en s’écartant un petit peu de la ligne. Dix-minutes à pied environ…

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2023

Sumiyoshihigashi : Nankai rencontre Hankai

2022-Nankai-Semboko-Hankai(17)La gare Nankai de Sumiyoshihigashi a la particularité de proposer la « correspondance » avec le tram Hankai (station Kaminoki). La grande fréquence de passage des rames Nankai alliée à la grande fréquence de passage des trams sur la ligne de Tennoji permettent d’essayer quelques petites spécialités. Mais ça se joue souvent à la seconde…

2022-Nankai-Semboko-Hankai(20)…et ça ne marche pas à chaque coup, loin de là, même si les fumikiri résonnent de partout !

Mais il est grand temps de changer de ligne et de passer sur celle du tramway, car j’avais entendu un bruit « suspect » en prenant les images de Nankai. Les images prises à la va-vite n’étaient pas utilisables. Mais un tram descendu sur Tennoji finit toujours par remonter...

2022-Nankai-Semboko-Hankai(21)Juste un peu plus loin, la ligne offre de belles perspectives. Le tram que j’avais eu avec le Nankai remonte. L’autre devrait suivre sous peu…

2022-Nankai-Semboko-Hankai(22)Encore une course régulière, avec la motrice 1003, l’une des 4 à plancher surbaissé.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(23)Et juste derrière, une minute plus tard… La 161, l’une des 4 "160" qui roulent encore de temps en temps. C’est un peu l’exemplaire historique de la ligne.

 Ce n’est pas une course horaire, pour un groupe peut-être ? Aucune idée, de toute façon, on verra bien s’il se manifeste encore.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(24)Après avoir emmagasiné ces quelques images d’un véhicule qui, malgré de très nombreuses visites au fil des ans, ne figurait pas encore à mon palmarès, il est grand temps de faire une petite pause au café…

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 janvier 2023

Des trains de banlieue d’abord

2022-Nankai-Semboko-Hankai(2)Si le rapi :t et le tokkyu du Koya-san sont les porte-drapeaux de Nankai, l’immense majorité du trafic est constituée de trains de banlieue. En voici quelques images. Ici un « futsû » de la ligne de Semboku croise près de Shin-Osaka un « futsû » pour Hashimoto.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(3)La série 6000 est encore très présentes au quotidien (Shin-Osaka).

2022-Nankai-Semboko-Hankai(9)Le tokkyû de 13 heures pour Koya-san : l’unique 31000 est le seul à rouler ce jour-là. 

2022-Nankai-Semboko-Hankai(16)Un 6000 系 passe sans s’arrêter à la gare Nankai de Sumiyoshihigashi. Une gare pas choisie au hasard…

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 janvier 2023

Le rapi :t pour Semboku

2022-Nankai-Semboko-Hankai(47)La sous-utilisation du rapi :t sur la ligne de l’aéroport rend une composition disponible pour d’autres usages. Depuis novembre 2022, il est engagé sur la relation Namba-Semboku, qui est une compagnie-partenaire de Nankai et roule en grande partie sur ses infrastructures. L’intérêt de cette relation pour l’otaku est notamment qu’elle emprunte la ligne en direction du Mont Koya, qui traverse ce superbe pont sur la rivière Yamato (Yamatogawa) près d’Abikomici, un haut-lieu de la culture ferroviaire locale. Une demie-heure avant le passage de la composition, il y avait d’ailleurs déjà quatre ou cinq otaku sur place, ce qui confirmait l’heure de la circulation !

Il n’y a malheureusement que quelques courses quotidiennes, tôt le matin, vers 10 heures et bien après 17 heures, lorsqu’il fait nuit. La course de 10 heures est la meilleure question conditions de lumière, car de l'autre côté du pont, il y a quelques fils électriques qui courent le long du pont et gâchent la vue. C'est aussi la course où on peut garantir que le rapi:t ne soit pas caché par un train croiseur, fréquents en ces lieux. Comme en plus le train restait toute la journée à Semboku, il n’y aura donc qu’une seule image du rapi :t sur cette relation. 

20221206082137(1)Les compositions habituelles de la liaison rapide avec Semboku roulent sur l’infrastructure de Nankai sur cette partie de ligne. Ce pont est un des rares endroits urbains où il y a un peu d'espace autour de la ligne. Nous y reviendrons.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(1)Et pour terminer avec le rapi :t, une image de la course de l’aéroport arrivant en gare de Namba.

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 janvier 2023

Zurich Live cam

Alors que notre ami suisse JeanMiSan nous conte ses dernières aventures japonaises toutes fraîches, je vous propose d'aller promener vos yeux dans son pays, la Suisse, avec une formidable Livecam sur les multiples voies qui sortent de la gare de Zurich, un spot de malade. Aussi encombré que Nippori à Tôkyô, ça vaut le coup de s'y caler quelques minutes pour voir passer les jolis petits trains aux locos rouges trop mignonnes ! (cliquez sur l'image...) 

Posté par Otaku à 09:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2023

Le rapi:t SEVENTEEN

2022-Nankai-Semboko-Hankai(11)

2022-Nankai-Semboko-Hankai(4)Petite «nouveauté» de l’automne 2022 (jusqu’en mars 2023) : Le rapi :t SEVENTEEN, croqué à Imamiyaebisu, et Shin-Imamiya (Osaka).  Par rapport à d’autres livrées spéciales, celle-ci est plutôt décevante de loin. C’est une action de la ville d’Osaka avec le groupe coréen SEVENTEEN. Le "raffinement" de la livrée est dans le détail : les voitures intermédiaires affichent les portraits des treize membres du groupe vocal, hip-hop et performance (3 unités) forment un groupe de 17 personnes (13+3 unités +1 groupe=17). Cela ne m’a pas frappé tout de suite, affairé que j’étais à prendre des images vidéo en ligne. Mais on peut trouver tous les détails sur ce site dédié.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(6)A Shin-Imamiya, le rapi :t (50000系) file vers Namba lorsque le Koya-san (31000 系) arrive en gare. Ils se suivent à une minute, ce qui est trop pour un départ parallèle.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(12)Au retour, il croisera encore un «Semboku express» et disparaîtra en direction de l’aéroport de Kansai. En 2021, il n’y avait que quelques rares courses du rapi :t pour l’aéroport, tôt le matin et tard le soir. En décembre 2022, il y avait en gros un train par heure. Ce qui reste peu par rapport au service à la demie-heure jusqu’en 2019. Les rames sont sous-employées et il y a, maintenant, une nouvelle ligne parcourue régulièrement par un rapi :t… Nous y reviendrons.

20230107104227(2)Quelle sera la prochaine livrée spéciale du rapi :t ? Le train a écartement variable voie normale-voie métrique du MOB, qui relie Montreux à Interlaken vient d’être mis en service. Et comme le Montreux-Oberland Bernois (MOB) est « sister railway » de Nankai, j’espérais secrètement déjà pouvoir admirer un rapi :t aux couleurs du « Golden Pass Express (GPX) à mi-décembre. Viendra-t-il un jour, comme annoncé lors du lancement du partenariat ? Sera-t-il la prochaine livrée spéciale du rapi :t ? Ou n’y aura-t-il rien du tout, les conditions-cadre ayant drastiquement changé depuis 2019 ? L’avenir le dira.

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2023

Les pandas de la Kisei-line

2022-JP-Gobo(4)A Kii-Gobo, on se renseigne sur les possibilités d’aller à la mer, juste l’envie de faire quelques pas sur le sable. Et «accessoirement»  de faire quelques images de la Kisei-Line, que je n’avais jamais prise jusqu’ici. L’une des solutions est prendre un futsu de Gobo à Iwashiro, et là, la mer serait directement accessible. A peine arrivés, le premier 287系 panda est passé devant nous...

20221202065253(1)La série 227 系 est actuellement la reine des trains régionaux sur cette part de la Kisei line au Sud de Wakayama. La station de Iwashiro est bien à quelques minutes de la mer, mais dommage, on ne voit pas directement les vagues du Pacifique.

La station de Iwashiro a dû être conçue pour les Otaku… L’indicateur local des départs indique également le passage des prochains trains qui ne s’arrêtent pas ainsi que leur catégorie. Très pratique pour l’amateur !

2022-JP-Gobo(6)Le Kuroshio Limited express 287系 en version panda est le premier à passer. Et comme il n’y a plus aucun train annoncé, nous partons pour la plage !

2022-JP-Gobo(7)La plage d’Iwashiro est avenante, du sable. D’une petite jetée, on peut faire des images du Kuroshio qui vient de Wakayama, un 289系. Début décembre, l’air est frais, humide. Pas plus de dix degrés. Nous mettons les mains dans l’eau, juste pour voir… Et là, le choc : l’eau est chaude. Trente degrés environ. Des courants chauds ? J’avais déjà entendu que l’océan pouvait avoir 30 degrés en surface. Mais jamais au mois de décembre !

2022-JP-Gobo(8)Bon, comme de toute façon on n’avait pas prévu de baignade, retour à la gare pour prendre le prochain futsu jusqu’à Gobo. Un Limited express est annoncé avant: ce sera un 289系. Pour les amateurs de longues marches : la ligne longe plus ou moins la côte, il doit être possible de trouver quelques jolis points de vue avec la mer autour de Iwashiro, mais il faut prévoir une journée complète pour cela!

2022-JP-Gobo(9)Le regard du panda… Arrivée à Gobo du Kuroshio Limited express 287系 qui nous ramènera à Osaka.

 

 

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2022

En attendant Nishi-Gobo…

2022-JP-Gobo(1) (1)Petite excursion d’un jour à Nishi-Gobo, pour découvrir la petite ligne de la Kishu Railway line qui relie Gobo, au Sud de Wakayama, à Nishi-Gobo, trois kilomètres plus loin. Le tokkyû JR (Kuroshio 283系) de la Kisei-line nous dépose à Gobo.

2022-JP-Gobo(2) (1)Sur le quai 1, l’autorail est déjà en gare et repartira quelques minutes plus tard. Bon, il roule, c’est déjà ça. Mais une pancarte sur le quai nous informe qu’il n’ira que jusqu’à Kii-Gobo, au milieu de la ligne, pour cause de travaux. Déjà que c’est l’une des lignes les plus courtes du Japon, et en plus la moitié est momentanément fermée… Bon, on fera avec, de toute façon il n’y a qu’un seul train en ligne.

2022-JP-Gobo(3) (1)A la course de 11 heures, nous étions les seuls voyageurs.

2022-JP-Gobo(1) (2)Heureusement, Kii-Gobo est la gare où il y a le « shakõ » de la ligne. On y trouve donc des véhicules de réserve. Pas sûr que l’autorail de droite soit encore en état de marche.

2022-JP-Gobo(3)Rouge ou vert ? Les deux autorails se partagent le service régulier.

2022-JP-Gobo(1)Quelques minutes à pied sur de petits chemins le long de la ligne permettent d'illustrer l'atmosphère mi-campagnarde mi-urbaine de ce court tronçon. Il y a un aller-retour toutes les une heure et dix minutes environ. Pour huit minutes de temps de parcours pour l’intégralité de la ligne.

2022-JP-Gobo(2)La ligne est courte, les compositions aussi, mais il y a même un véhicule historique (hors du réseau), le 603.

En résumé, une ligne insignifiante mais sympathique, un trafic très faible mais pour les habitants une possibilité de relier la gare de Gobo, et de là Wakayama et Osaka. Comme le train était limité à Kii-Gobo, nous ne sommes pas allés jusqu’à Nishi-Gobo, dont la gare n’est pas directement en bordure de mer. L’appel de la mer nous a, après avoir filmé l’aller-retour de midi, fait prendre le prochain autorail pour Gobo, d’où un "futsu" de la Kisei-line de JR nous a amenés sur les sables du Pacifique.

 

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2022

Retour du Japon

Minna san konnichiwa ! Retour d’un petit voyage au Japon, on a profité de la réouverture des frontières en novembre 2022 (attention, il y a encore beaucoup de formalités particulières à effectuer). Un voyage qui avait d’autres objectifs que le tourisme ferroviaire, beaucoup d’impératifs, et quelques heures libres de temps en temps… Donc pas de grands voyages dans le pays, mais des excursions dans le Kansai, c’est tout, et c’est déjà bien.

2022-Nankai-Semboko-Hankai(8)Des images du quotidien avant tout (ici, une 8400 de Nankai qui file vers Namba) , mais quand même une ou deux spécialitiés... Peu de nouveautés dans le Kansai depuis mon départ du Japon il y a une année et demie. Ah si : le masque est encore plus omniprésent qu’il ne l’était en 2021…  Presque un choc en venant de Suisse, même si on était avertis. C’est un peu déprimant, surtout ça ne donne guère l’envie de trop voyager.

Sans compter que les réductions d’horaires sont, elle aussi, en progression rapide pour contrer une fréquentation en forte baisse, surtout sur les lignes touristiques. Sur la Wakayama line au départ d’Oji (la région où habite la belle-famille), la fréquence est ainsi passée de la demie-heure à l’heure hors des pointes du matin et du soir. Et pourtant, ça n’est qu’à 35 minutes de Namba, le centre d’Osaka… Le fameux Rapi:t de Nankai, qui relie Namba à l’aéroport, ne circule plus que toutes les heures en journée. Bon, on ne va pas se plaindre, il ne roulait quasiment pas en 2021…

2022-Nankai-Semboko-Hankai(5)Quant aux tokkyû du Koyasan, deux sur trois étaient tout simplement supprimés presque tous les jours, à court terme, en fonction de la fréquentation attendue… Moi qui espérais un des deux exemplaires de la série 30000, pas de bol, c’est le seul exemplaire de la «série» 31000 qui roulait presque tout le temps!

Logeant dans le très chouette quartier d’Abeno (Tennoji) à Osaka, j’en ai profité pour retravailler des classiques, comme Hankyu, Nankai ou le tram d’Osaka, mais aussi pour faire quelques découvertes, comme Ohmi Tetsudõ ou Kishu Tetsudõ, le tout panaché d’un peu de JR. Je reviens donc sur ce blog pour quelques « posts » ces prochaines semaines pour partager les quelques images (toujours tirées de vidéos HD) et impressions que j’ai ramenées.

Posté par JeanMiSan à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :