Sakurasawa, Nagaden line (Nagano).

Le train qui arrive au loin est encore une fois un 8500, il n'y a que ça ou quoi?
Il y en a pas mal c'est vrai. Ils tracent pourtant depuis un bon bout de temps ces trains-là, entre Tôkyô et ici, la retraite rurale n'est pas si facile.

IMG_2753

J'attends surtout avec impatience le prochain train, le 'Snow Monkey'! Le tokkyû de la Nagaden, qui ce jour-là effectue toutes les rotations express.

Pour bien en faire des images, je vais sortir le grand jeu ...du matériel de prise de vues. Le reflex en main, ça ok. Puis mon caméscope Samsung, posé sur mon sac photo comme souvent, ça ok. Et je vais aussi filmer avec mon nouveau G7x. Faut bien voir ce qu'il a dans le ventre.
Mais je vais m'amuser un peu en le posant loin de la scène pour me filmer moi-même en action avec l'arrivée du Snow Monkey. Je me mets un peu en scène, c'est bien pour mon public, vous mais aussi tous ceux qui regardent mes vidéos sur You Tube (+ 1 millions par mois ça en fait! c'est sûr que les 500 000 depuis 9 ans sur le blog font pâle figure, mais votre fidelité me comble, c'est bien pour vous que chaque jour je rédige mon message).
J'ai de plus repéré une grand flaque gelée au bord de la route sur laquelle je poserai directement l'appareil. Voici un essai photo avant de lancer la vidéo dès que le fumikiri résonnera ...

IMG_0335

La séquence était bien, sympa. On me voit courir vers le fumikiri pour lancer la vidéo sur l'autre matos et faire ensuite des photos.
J'ai travaillé tout le week-end sur un montage qui résume toute la première partie de ce voyage dans le Tôhoku, ce sera 'Best Shots of my last Trip to Japan - ANA Win-tour 2015'. La séquence d'introduction est celle-ci avec le plan sur la flaque gelée et moi qui 'travaille' avec le Snow Monkey.
Alors Oscar, c'est peut-être le trou du luc du Monde, mais on y fait de belles choses. Je sais bien que vous aimez ça de toute façon, vous perdre avec moi au fin fond des campagnes enneigées ou pas.
A 500 000 ou seul, c'est super.
Et pour ce montage 'Best Shots ...' je l'ai fini hier soir, il dure 13'40 et je devrais vous le présenter d'ici quelques jours, pour le Daia Kaisei du 14 mars par exemple (aucun rapport) je trouve ça amusant.

Pendant le temps que je papotte, le Snow Monkey arrive. Y'a plus ka ...

IMG_2758IMG_2759

IMG_2764

IMG_2766

Le plan vidéo est excellent. Le train rouge qui fend l'azur de ce panorama blanc dans des jeux de reflets, ça claque!

Le Snow Monkey croise un 8500 qui l'attendait en gare de Sakurasawa, puis il repart. J'en fais un dernier plan ici avant de partir moi-même, effet 'maquette' pour lui ...

IMG_0337

IMG_2768

Voilà à quoi ressemble la gare de Sakurasawa. Pneus spéciaux de rigueur pour y accéder! Là ce n'est que de la neige gelée. Même à pied ce n'était pas facile.

J'attends le prochain train pour continuer ma progression vers les montagnes sur la ligne Nagaden. Etape suivante : Shinshunakano eki. Ce n'est qu'à 2 gares plus loin.
De là je compte juste prendre un tokkyû, le Snow Monkey, pour revenir vers Nagano.

IMG_2769

C'est un 8500 (le n°1) qui me conduit à Shinshunakano eki.

Dans cette gare où je dois attendre 25 minutes mon tokkyû, je fus très surpris par la couche de neige. Il y en avait encore plus que lors de mes précédentes étapes. Plus on progresse, plus il y en a. A Yudanaka, au terminus dans les montagnes ça doit être beau. Et je n'imagine même pas l'an dernier, alors qu'à Nagano c'était déjà bien, ici ce devait être énorme.

Un employé de la Nagaden traversait les voies avec sa pelle pour aller déneiger un chemin au bord pour accéder à un hangar.

IMG_2771

Puis le Snow Monkey arrive. J'en fais un plan et je monte à bord. J'avais acheté un billet retour plus le prix du tokkyû mais mauvaise surprise, le train est bondé, si si! au fin fond du trou du luc du Monde, le train est complet!! Pas une place assise alors que j'ai payé pour. Les boules.

IMG_2777IMG_0343

J'ai voyagé debout derrière le conducteur, c'est déjà ça, jusqu'à Nagano. 33 minutes ce n'est pas la mort, mais je me serais bien reposé un peu assis quand même. Mes journées sont longues au Japon et le moindre temps de repos est le bienvenue.

Fin de cette aventure chez Nagaden 2015. C'était bien.

A Nagano, je récupère ma valise à l'hôtel et je retrourne en gare JR pour de nouvelles destinations.