Très tôt le matin, j'émerge.
La première nuit au Japon n'est pas la meilleure, le décalage est fort et même en n'ayant pas dormi depuis 2 jours je ne tombe pas facilement.
Ou plutôt je n'ai aucun mal à me lever aux aurores.

Pour ce matin, à Nagano, je file chez Nagaden.
Ce n'est pas la première fois que je vais sur les voies de cette compagnie privée bien sympathique. Ce n'est pas non plus la première fois que j'y vais en hiver, il y a eu une virée fin décembre 2011. A l'époque je voulais de la neige, et il n'y avait pratiquement rien, à peine une fine couche (première photo ci-dessous).
Cette fois je suis servi, il y a de la quantité, au moins 40-50 cm.

Jap11 824

Je prends un 'futsû' pour aller en gare de Maruyama. Je vais là car j'ai repéré l'endroit, qui est de toute façon un classique des otaku japonais qui shootent les trains de cette compagnie.

Dans le premier train du jour au départ de Nagano, très peu de monde à 6h, je me fais un OTO en mode 'eskimo' prêt à affronter les conditions extrêmes ...

Nik IceTrip 2


En descendant du train qui repart tout de suite, dans le silence glacé du quai central de Maruyama ...

IceTrip 2


A côté de cette gare, il y a un long pont au-dessus d'une large rivière. La rampe qui mène au pont est idéale pour de bons plans. J'ai eu envie de m'y confronter.
Le chemin entre la gare et ce spot fut épique car la masse de neige énorme. Il y a une grande route, très fréquentée, qu'il faut longer. Le problème est que tout au long de l'hiver, elle est déblayée par des engins qui poussent la neige sur les bas-côtés. Et c'est là qu'il faut que je marche pour accéder au spot. Marcher sur des monticules de neige glacé est une épreuve ardue.
Autour de la gare c'est presque accessible mais les trottoirs sont inexistants, c'est un chemin piétiné sur la neige comme ça ...

IceTrip 2


Marcher sur la route est plus simple mais il y a tellement de circulation, avec les véhicules qui frôle les bords glacés, qu'il faut sauter sur la neige, qui avec votre poids cède et vous vous enfoncez d'un coup de 50 cm!!
Tout cela pour avoir ça ...

IMG_2802

Un vieux Tôkyû 8000 récupéré par la Nagaden.
J'avais repéré le coin car étant bien éclairé par le soleil levant, mais de soleil il n'y avait point tôt ce matin-là!
Les nuages bloqués sur les montagnes environnantes me le cachaient.
Pour le deuxième 8000 vous le voyez bien ...

IMG_2807

Je ne suis resté que très peu de temps.
Juste deux trains et puis s'en va.
Retour en gare rapide car j'ai un autre projet qui est venu 'manger' mon programme originel: aller voir les 70 cm de neige fraîche à Karuizawa.

Retour en gare de Maruyama ...

IMG_2814

Je me souviens qu'Erebos m'avait confié un pli important. C'était ses photos pour le JR Calendar 2015. Puisque j'allais au Japon autant en profiter pour raccourcir la distance postale.
Sauf que, en passant la veille dans le Kantô j'ai oublié. Par contre ce matin-là j'avais prévu l'enveloppe. J'y ai pensé lorsque j'ai vu une boîte rouge (et pas jaune) devant la gare de Maruyama. J'ai donc posté la missive ici, un endroit si bucolique.
Bon admettons que cela ne lui a pas finalement porté chance car il n'a eu qu'une seule image de sélectionnée sur les 5 proposées.

Les quais et le chemin dégagé qui y mène vu depuis l'intérieur du petit bâtiment en bois de Maruyama ...

IMG_2817

IMG_2819

Le soleil n'arrivais pas à percer.
Sur le toit du bâtiment de la gare la couche de neige glissait peu à peu à cause de son poids.
De jolis petits glaçons en pendaient.
Je me mêlais aux usagers qui arrivaient de plus en plus pour rejoindre Nagano. Il était 7h25 à l'arrivée du train, c'était le rush de la Nagaden. Je voyagerai debout et compacté jusqu'au terminus.

IMG_2824