2022-JP-Gobo(4)A Kii-Gobo, on se renseigne sur les possibilités d’aller à la mer, juste l’envie de faire quelques pas sur le sable. Et «accessoirement»  de faire quelques images de la Kisei-Line, que je n’avais jamais prise jusqu’ici. L’une des solutions est prendre un futsu de Gobo à Iwashiro, et là, la mer serait directement accessible. A peine arrivés, le premier 287系 panda est passé devant nous...

20221202065253(1)La série 227 系 est actuellement la reine des trains régionaux sur cette part de la Kisei line au Sud de Wakayama. La station de Iwashiro est bien à quelques minutes de la mer, mais dommage, on ne voit pas directement les vagues du Pacifique.

La station de Iwashiro a dû être conçue pour les Otaku… L’indicateur local des départs indique également le passage des prochains trains qui ne s’arrêtent pas ainsi que leur catégorie. Très pratique pour l’amateur !

2022-JP-Gobo(6)Le Kuroshio Limited express 287系 en version panda est le premier à passer. Et comme il n’y a plus aucun train annoncé, nous partons pour la plage !

2022-JP-Gobo(7)La plage d’Iwashiro est avenante, du sable. D’une petite jetée, on peut faire des images du Kuroshio qui vient de Wakayama, un 289系. Début décembre, l’air est frais, humide. Pas plus de dix degrés. Nous mettons les mains dans l’eau, juste pour voir… Et là, le choc : l’eau est chaude. Trente degrés environ. Des courants chauds ? J’avais déjà entendu que l’océan pouvait avoir 30 degrés en surface. Mais jamais au mois de décembre !

2022-JP-Gobo(8)Bon, comme de toute façon on n’avait pas prévu de baignade, retour à la gare pour prendre le prochain futsu jusqu’à Gobo. Un Limited express est annoncé avant: ce sera un 289系. Pour les amateurs de longues marches : la ligne longe plus ou moins la côte, il doit être possible de trouver quelques jolis points de vue avec la mer autour de Iwashiro, mais il faut prévoir une journée complète pour cela!

2022-JP-Gobo(9)Le regard du panda… Arrivée à Gobo du Kuroshio Limited express 287系 qui nous ramènera à Osaka.