Après mon passage à Yokkaichi, je rejoins la gare de Tomida, deux gares en revenant vers Nagoya.

A Tomida, j'avais prévu d'aller faire un tour sur la petite ligne privée de la Sangi Railway.

Sauf que... je n'ai jamais trouvé où se situait le départ de cette ligne ??! Je suis sorti de la gare JR mais rien. Dans la gare pas d'explications sur sa situation, à croire qu'elle n'existait pas, ou plus ! Bref j'étais perdu, dans l'incompréhension la plus totale.
Tout cela est du à mon manque de préparation d'avant départ, j'ai un peu trop survolé les choses.

Alors, je suis resté un peu en gare de JR Tomida, j'ai shooté ce qui passait et je suis retourné vers Nagoya, où de toute façon un bon gros programme chez Meitetsu m'attendait.

Je me suis renseigné plus tard, et en fait il fallait que je rejoigne la gare de Kintetsu-Tomida, où est situé aussi le départ de la Sangi Railway. J'aurai bien voulu découvrir les sympathiques petits trains de cette compagnie, d'anciens de la Seibu réformés depuis les années 1980-90 et des trains spécifiques à la Sangi datant des années 1950-60. Des perles ferroviaires !

Mais vous allez voir que je n'ai pas tout perdu.

Voilà le 'local' qui m'a amené jusqu'à Tomida, un classique JR 313系...

DSC06079

DSC06080

Qui repart vers Nagoya.

A Tomida, il y avait un étrange troisème quai dont l'accès était interdit depuis des années. J'ai fait ce plan depuis la passerelle d'accès, en levant mon téléphone portable au-dessus d'une pallissade ...

DSC06082

Alors que je m'ennuyais ferme en me demandant si je n'allais pas m'enfuir de là le plus vite possible pour prendre de l'avance sur la suite, le grand fracas d'un train de marchandises me réveilla d'un coup de ma chaude torpeur (on est en été je vous le rappelle).

C'est là que je vois débouler le Fret qui stationnait à Yokkaichi lorsque j'y étais plus tôt, avec la DF200-201 en tête et ses wagons de ciment.
Voici aussi la raison de ma venue ici et de mon envie d'aller sur la ligne Sangi. Il y a une grande usine de ciment située au bord de cette ligne, assurant un bon traffic de trains de Fret, des wagons-citernes de ciment. La Sangi possédant de nombreuses locomotives pour assurer ce traffic. Et il se trouve que le changement de locomotives a lieu à Tomida, où je suis. La locomotive JR va donc être désaccouplée pour laisser place à celles de la Sangi ...

DSC06084

Quand je vous disais que je n'avais pas tout perdu !
J'ai surtout gagné ça, le traffic des trains de Fret, et les manoeuvres des locos.
Bon, j'ai surtout filmé toutes ces manoeuvres pour un montage ultérieur, mais il reste quelques images à vous montrer ...

DSC06087

Il y a plusieurs types de locomotives chez Sangi, dont la série 45, qui date de ... 1953 ! Imaginez un peu la longévité des engins, et il se trouve que lorsque les deux locomotives attelées sont arrivées j'ai eu droit à la ED45-1 et 45-5, donc la plus ancienne de toutes à mes pieds ! Parfait, je ne demandais pas mieux.
Vous avez donc sous les yeux une locomotive qui atteint presque les 70 ans d'âge, pas mal !
Vitesse maxi : 35km/h ! Il en faut au moins deux pour tirer le chargement de wagons (vides) sur les pentes de la ligne Sangi, qui monte, qui monte. Mais ça je le verrai une autre fois, maintenant que j'ai compris comment y aller.

DSC06088

Pour info, les autres séries de locomotives sont : ED301形 de 1984 et ED5081形 de 2003.

Ceci fait, je peux quitter la zone, le travail pas tout à fait accompli, mais avec quand même une chose intéressante.

La suite ce sera un énorme shooting pour la Meitetsu, dans divers lieux, j'espère que vous aimez cette compagnie autant que moi !