J'ai pris une petite rame sur la Seibu Yamaguchi line, de Tamako à Seibukyujô-mae.

Seibukyujô-mae, c'est une grande gare, toute perdue au fin fond de Saitama, où il n'y a rien ...qu'un grande stade de base-ball, le Seibu Dome.
Il doit donc y avoir des foules qui passent par là les jours de match.
Mais en ce mardi mi-journée, personne.

DSC05887

Si, une femme qui, comme moi, vient se perdre là. Elle a ses raisons, j'ai les miennes.

Une gare immense pour ce coin paumé loin de tout.

De grands et longs quais. Beaucoup d'espace pour charier les foules de supporters.

Et des photos de joueurs de base-ball de l'équipe locale, les Lions, de partout. Leurs noms recouvrant les poteaux, des affiches, pancartes, ...

DSC05888

Tout est à la gloire des joueurs des Lions et cette gare leur est dédié. C'est beau l'amour... du sport. Mais un peu bête aussi, un peu trop.

Moi, je suis venu chercher des trains. Ceux de la Seibu, alors le base-ball je m'en fiche. On sent qu'un service minimum est activé ici. 
Dans une gare immense comme celle-ci, il y a juste un petit train 'local' qui part toutes les 20 minutes.
Alors qu'en mode match, les meilleurs trains de la Seibu viennent jusqu'ici et s'y succèdent à bon rythme.

Le train qui m'arrachera à ma solitude sera un joli petit bleu 101系. Vous apercevez au-dessus un 8500系 de la Tamako line à son terminus.

DSC05890

DSC05891

Mon joli petit bleu indique Nishi-Tokorozawa, juste deux gare plus loin sur la mini Sayama line, que je vais emprunter tout de suite.

Et hop, une ligne de plus !