Allez, pour changer les idées, on va partir pour la montagne. Fushimi-Inari-taisha, ce n'est pas très loin de chez nous et nous n'avions pas encore gravi la montagne sacrée... Parce que d'habitude, l'endroit est noir de monde. Mais en période covidienne, il y a peut-être des chances pour que l'endroit soit fréquentable, surtout en début de semaine. Bon, on prévoit la totale, bento tiré du sac et thermos de thé, on ne sait pas ce qui sera ouvert ou non.

2021-JP-JR-Inari, la montagne sacrée(1) (1)A Nara, on prend le futsu pour Inari, 50 minutes de "205", très peu de monde, on est après l'heure de pointe. On croise un autre "205", la série affectée à la ligne JR Kyoto-Nara.

2021-JP-JR-Inari, la montagne sacrée(1)A Ōbaku, Keihan fait de la concurrence et on croise un "103" vert. Ils étaient bleus et avaient plus ou moins disparu de la ligne... Bon, on va à la montagne, on verra ça plus tard...

P1130744En face de la gare JR, l'entrée du sanctuaire. Il est ouvert et il y a très peu de monde... Plusieurs images de ce reportage sont de ma femme.

P1130778Le Inari, c'est cette "voie divine" de la déesse du même nom, invraisemblable succession de toriis qui va jusqu'au sommet. Plusieurs kilomètres. Une bonne heure de marche aller-retour, sans les pauses. 

P1130777Les guides indiquent qu'il faut trois heures pour faire le parcours complet.

20210208062715(1)Evidemment, si on lit les texte sur chacun des toriis, il en faut peut-être même davantage! Otaku a déjà présenté les Inari ici. Je ne suis pas spécialiste et ne développerai donc pas le sujet. Mais c'est une super balade. Au Japon, souvent, la montagne est sacrée. Il faut encore la mériter (montées et escaliers interminables). Mais les kami ne sont pas avares en réalisations inattendues!

P1130875La descente s'effectue de l'autre côté de la montagne et on arrive au centre d'Inari. Et là, tous les cafés et restaurants devant lesquels nous passons sont fermés... Ici, malgré le Covid et l'état d'urgence dans certaines préfectures, la plupart des commerces et lieux culturels peuvent rester ouverts la journée. Mais beaucoup n'ouvrent pas en début de semaine, parce que la clientèle n'est pas là. Les gens se déplacent au niveau régional, mais il y a peu de tourisme suprarégional depuis que l'état d'urgence a été réactivé il y a deux mois. La plupart des visiteurs sont, comme nous, des gens de la région, qui profitent de l'aubaine mais vont moins au restaurant que les touristes.

2021-JP-JR-Inari, la montagne sacrée(1) (2)Heureusement qu'on avait le bento... Bon, on va retourner à la gare, où le vermillon des toriis se prolonge jusque sur les quais... Il y a deux gares à Inari: celle de Fushimi-Inari (Keihan), un peu plus loin, et celle de Inari (JR), juste en face du torii de l'entrée principale. Les deux gares arborent d'ailleurs ce "corporate-design" spécifique au lieu. Mais je crois qu'on va encore rester un petit moment ici (photo), à la gare JR...