Retour à Kumamoto, après une bonne nuit de sommeil. 
Cherchez pas la grasse mat' il n'y en a jamais au Japon pour moi, ou jusqu'à 7h00 à la rigueur en famille dans un ryokan, sinon c'est plutôt entre 5h et 6h.
Comme ici, retour en gare très tôt, vers 6h, pour prendre un 'futsû' qui m'emènera vers Kami-Kumamoto.

Avant cela, les quelques densha du petit matin en gare de JR Kumamoto ...

DSC00134DSC00135

J'ai pris le petit noir. Et un petit noir le matin, ça réveille, c'est connu ! Certains l'aiment bien serré, moi pas trop, plutôt à l'aise, assis de préférence.

Un saut de puce jusqu'à cette gare de Kami-Kumamoto puis là le choix. Le terminus des tramways de la ville, avec dépôt (Souviens-toi Erebos) ou/et le point de départ de la petite compagnie privée Kumaden. Puisque je suis bon prince, on va se faire les deux, mais avec une très nette préférence pour la Kumaden. C'était mon objectif du jour.

Puisque j'ai un peu de temps à tuer avant le tout premier train au départ chez Kumaden, à 6h50, je vais voir si j'y suis avec les tramways.
On se fait la sortie du dépôt, et la mise en place à quai ...

DSC00137DSC00139DSC00141

Je ne vais pas me faire toute la série bien que cela soit très amusant, je suis venu pour autre chose, alors direction Kumaden pour voir en prendre les trains enivrants et ô combien sympathiques de cette compagnie de récupérateurs de rougnes que les autres ne veulent plus ! ça donne envie dit comme ça, n'est-ce pas ?!