Où suis-je ?

Après ma bonne séance de shooting au bord des voies Tôbu à Nishi-Arai, il fait nuit, j'ai fini ma journée de travail, j'ai bien droit à une récompense.
Ce sera le resto du soir.
Puisque je ne mange presque rien de la journée, à part 2-3 babioles genre pains au fromage ou glaces/Macadamia Caraméliser, je m'octroie un vrai repas chaque soir.
Sur le chemin du retour vers la gare de Nishi-Arai, un peu long, car un tel spot se mérite, je tombe sur un endroit qui fleure bon l'adresse typique qui semble posée là depuis des lustres.

Golden Trip 2017 1295

Allez, j'entre. 
Aucun client. Ben , je préfère, ça me stresse moins.
Surtout que, bien satisfait, je commande rapidement un udon+gyoza comme j'aime (Non pas le truc pour faire maigrir les débiles), quoique moi j'ai la bonne solution pour maigrir avec mon fameux 'régime Shinagawa'. On me suit une semaine et ça marche ! Et la formule 3 semaines en été, tu es sûr de perdre tous tes kilos superflus et de te muscler les jambes en plus avec tous les kilomètres avalés !

Golden Trip 2017 1290

Dans cette gargotte, il y avait pas mal de choses très intriguantes, et dont je n'ai pas la clé du mystère, bien que j'ai demandé des explications à la patronne. Enfin, je ne demandais rien, je scrutais attentivement et elle est venue m'expliquer tout un tas de choses dont, bien évidemment, je n'ai pas compris un mot. 
J'aimais juste tous ces trucs bizarres venant d'un autre temps, ces couleurs fabuleuses, objets étranges à la signification inexplicable.
Bon, sans faire l'idiot, ça ressemble à un tableau de commande de plats. Les petits 'trucs' colorés correspondants à une couleur : un type de plat. En plus le vieux tableau en haut semble en lien.
C'est graphique, non ?! ...

Golden Trip 2017 1292

Puis il y avait aussi ça ...

Golden Trip 2017 1294

Là, ça semblait tellement compliqué que j'ai senti ma guide touristique hyper locale jeter l'éponge avant même que je ne demande ce que ça signifiait.
Alors en bon toursite bien chiant, j'ai demandé ce que signifiait chaque élément de cette somptueuse décoration ?
Elle n'avait pas son dictionnaire japonais-français 1ère langue, je n'avais pas mon dictionnaire de la civilisation et coutumes japonaises 5ème dan, alors nous en sommes restés au stade (de France) de la contemplation, des sourires gênés et de cette seule image.

Voilà, voilà...

Puis retour à Niipori pour une bonne nuit.