Fini les glaces,
on les laisse derrière nous.
De toute façon en ce mi-mai elles ont disparu depuis longtemps, vous en conviendrez.

Je ne voudrais pas vous abandonner comme ça sans vous montrer quelques derniers plans faits sur ce bateau Aurora, et mettre Tintin à l'honneur car il le vaut bien.
Je n'oublie pas le Capitaine Haddock, bien qu'on ne le voit pas car il est aux commandes du navire.
Par contre nous allons retrouver le professeur  Tournesol.
Le voilà ...

IMG_5289

Il cherche la petite bête, mais il en a une juste au-dessus de la tête! Hîîaarr!

Déjà le monde des 'densha otaku' de mon espèce est peuplé de fous, mais celui des 'tori (oiseau) otaku' semble du même acabit!
Et il y en avait un bon groupe sur l'aurora ce jour-là.
Comment les blâmer vu les conditions, ils s'en donnaient à coeur joie, shootant comme des dingues tout ce qui bougeait, c'est le cas de le dire.
C'était donc les oiseaux marins qui les intéressait.
Ces petites bêtes à plumes, qui ne s'approchaient guère de notre embarcation, d'où les objectifs surmultipliés qu'ils arboraient tous. Je n'en ai photographié qu'un seul, mais j'en avais trois autres derrière moi qui appuyaient fort et longtemps sur le déclencheur. En rafale sur chaque oiseau, tchic tchic tchic tchic tchic tchic tchic tchic ... ça fait dans les oreilles.
Les densha otaku font la même chose au bout des quais des gares. Ça flingue à tout va.
Je me demandais qu'est-ce que ça donnait comme image. Un monstre pareil rend-il vraiment une image extraordinaire?
Alors entre deux rafales, ou plutôt lorsque le travail fut fini pour l'un d'eux, je me suis risqué à une demande pour voir les images ...
... bien plus sympathique que mes collègues tireurs de trains, il m'a montré avec plaisir ses 'prises' ..de vue. En effet, les canards canardés le sont en gros plan, très net, en filé souvent. Des images superbes. Je l'ai félicité pour ce beau travail. Il a ri en disant qu'il venait ici souvent pour cela, et que plus souvent encore il allait dans les montagnes pour assouvir sa passion.
Comme je le comprends.
C'est aussi le pourquoi de la tenue camouflage du photographié ci-dessus, pour se fondre dans la nature, mais parfaitement inutile sur ce bateau ce jour-là.
Les photographes de' quoi que ce soit' au Japon le font à fond! Pas de demi-mesure, le meilleur matériel, dans le pays qui le produit c'est tout naturel.
Et pourtant je suis si déçu de ne trouver dans des librairies (qui n'existe pas vraiment) des beaux livres de photos.
Il faut bien chercher, il y en a quelques uns cachés sur des rayonnages éloignés de toute la masse de magazines hyper spécialisés. Et lorsque vous en trouvez un, que vous l'ouvrez, le choc est grand. Chaque image est sensationnelle.
J'ai acheté comme cela des livres sur la nature, le mont Fuji, les routes et chemins, l'hiver, les temples, et les trains bien sûr ... Qu'importe le sujet pourvu qu'il y ait l'ivresse de la contemplation béate.
Et vous pouvez feuilleter sur n'importe quel sujet, les images sont parfaites. Vous vous dites que vous ne pourriez faire aussi bien.
C'est bizarre mais en France, pays où est quand même née la photogrphie (1927 la toute première image de Nicéphore Niepce), il y a au contraire du Japon toute une ribambelle de livres, soi-disant beaux livres, mais on a l'impression que tout un chacun peut se faire éditer, les images sont de pauvre qualité, des plans flous, pas droite, les lumières mal étudiées, ... bref beaucoup mais peu de bon. Au Japon, très peu mais sensationnel. cqfd

IMG_5279

IMG_5292

Je me suis alors moi aussi essayé à la photographie animalière, avec mes moyens, mon pauvre reflex de femme (le Canon 550D est considéré au Japon comme un appareil concu pour les femmes car léger et simple d'utilisation!!!) et mon minable objectif 15-85 mm USM.
J'en suis par ailleurs très satisfait, surtout que je n'aime pas m'encombrer en voyage, et encore moins devoir changer constamment d'objectif pour chaque sujet. Alors j'ai choisi l'objectif le plus polyvalent possible.
Mes images de canards canardés s'envolant me satisfont, même si bien sûr je manque de zoom sur ce coup-là.
N'étant pas ma spécialité, je ne suis pas équipé pour. Pour ce qui est des trains j'essaye de me défendre.
Et pour les paysages, ça me va bien aussi.

IMG_5285

Puis c'est la fin, l'arrivée au port d'Abashiri.
La boucle est bouclée.

Tintin paraît tout triste ...

IMG_5296

IMG_5298

Je vais laisser le bateau pour prendre un bus qui va me mener vers un avion à l'aéroport de Memambestu.
Hokkaidô en hiver c'était fabuleux, j'ai vécu les plus beaux moments qu'il m'ait été donné de vivre au Japon.
Sur 14 voyages, tous réussis, celui-là le fut particulièrement car correspondant à mes rêves.