10h28. Abashiri.

Je suis devant la gare d'Abashiri, j'attends un bus pour me rendre au port.
Ce petit trajet dans la ville permet de la visiter en un rien de temps sans effort. Je ne suis d'habitude pas preneur de ce genre de chose mais là je n'ai pas le choix si je veux arriver à l'heure pour prendre la bateau 'Aurora'.

Je ne l'ai pas encore spécifier mais j'ai souvent vu durant ce séjour à Hokkaidô des camions benne remplis de neige. Ils doivent l'enlever des rues pour la transporter dans des lieux de stockage, où elle forme des montagnes qui fondent peu à peu durant le printemps.
Je me souviens que l'an dernier, pour 'Golden Trip 013' j'étais allé shooter depuis les bords d'une rivière à Kakunodate, sur la Akita Shinkansen line. Les rives étaient recouvertes d'immenses montagnes de neige entreposée là. C'est qu'à force de s'accumuler durant les longs mois d'hiver, il doit y avoir des quantités impressionnantes. Les températures ne remontent pas au-dessus de 0° assez longtemps pour faire fondre les masses de neige en ville, il faut donc la transporter ailleurs pour que cela ne gêne pas. On n'a pas trop conscience de ces choses là quand on habite en France, pays tempéré, surtout cet hiver qui fut très doux.
Et donc, lorsque j'attendais le bus devant la gare d'Abashiri, j'ai vu passer 4 ou 5 camions remplis de neige, j'ai fait une image de l'un d'eux.

Nik3 IceTrip 2

Arrivé au port, j'ai donné mon numéro de réservation pour obtenir mon ticket pour un tour en bateau brise-glace sur la mer d'Okhotsk.
J'en ai rêvé pendant des mois, des années même, et là j'y étais enfin. J'ai surtout eu peur de venir jusqu'ici pour rien (mauvais temps, pas de glace, ...) mais vous savez déjà que je vais vivre un moment exceptionnel.
Quelle chance!
Quel bonheur!

Ceux qui viennent de faire la balade parmi les glaces se font prendre en photo pour immortaliser l'instant ...

IMG_5115

Allez hop, on embarque.
Il y a du monde, le bateau doit être plein.
Je me rends compte en embarquant que pour avoir accès au pont supérieur il faut aligner 1000 ou 2000 ¥ supplémentaires!!!
Ah les salauds, les vils commerçants, c'est comme d'habitude sur ces bateaux, Miyajima, Matsushima, Abashiri, même technique.
On se retrouve donc entassé sur le pont inférieur.
Puisqu'il fait beau tout le monde est dehors, personne ne veut rester sur les banquettes à l'intérieur derrière des vitres. Je comprends bien, moi aussi. De plus j'ai ma valise sur les bras, que je pose dans un coin (il y a un coin ?!) tout en gardant un oeil dessus. Le début de cette balade m'agace un peu, ce n'est pas des conditions optimales.
Tout les gens sont contre les rembardes pour admirer les glaces, les oiseaux, le paysage.
Ne m'étant pas précipité sur les bonnes places, je dois me résoudre à attendre que quelqu'un se décolle pour prendre vite sa place. Ce qui est très difficile. Puis il y a pas mal de personnes âgées qui vous font comprendre qu'elles ne voient rien et on donc la priorité pour se mettre contre les rembardes.

J'essaye de faire des plans comme je peux. Au début c'est galère mais plus on avancera plus je pourrais bien travailler et obtenir de bons plans.

Nous quittons le port. Au début pas de glace ou quelques petites plaques molles ...

IMG_5140

IMG_5142

 

Mais très rapidement les choses sérieuses commencent.

Les petites plaques laissent place à de plus grosses, à des blocs, et bientôt toute la surface de la mer ve se faire recouvrir. Le bateau butte de plus en plus sur ces icebergs miniatures. On sent les chocs contre les deux coques qui se frayent un chemin en les brisant. C'est rapidement impressionnant pour qui n'a jamais ressenti cela, comme moi. Je ne suis sûrement pas le seul car les gens sont nombreux à s'exclamer et à bien se tenir aux barres.

IMG_5157

IMG_5174

Nous sommes déjà bien dans le vif du sujet. 
Vous voyez qu'il y a du monde, c'est l'un de mes rares plans avec des gens.

Et les mouettes (ou goélands) omniprésentes ...

IMG_5126