Minamidera.

Un nom qui m'a fait rêver pendant des mois avant d'y parvenir.

J'y suis.

Deux autres noms Ô combien célèbre:
- Tadao Ando.
- James Turrell.

Et là on est direct dans le sublime.

Le premier est le grand prêtre de l'architecture, adulé dans le Monde entier pour ses créations.
Le deuxième est un artiste contemporain génial qui plonge le spectateur dans une envoûtante trance contemplative.

Tadao Ando a signé bon nombre de bâtiments sur l'île de Naoshima à la demande de la fondation Benesse.
James Turrell a exposé tout l'été dans le non moins célèbre musée Guggenheim de New-York. Un musée qui est une oeuvre architecturale de Frank Lloyd Wright que l'artiste a réussi à dominer par son art, et croyez-moi ils sont peu nombreux à avoir réussi ce tour de force.

Bref, deux monstres sacrés dans leur discipline.

Les voilà réunis pour 'Minamidera', la sixième et dernière maison d'artiste(s) qu'il me restait à découvrir.
J'ai mon ticket d'entrée.
A 15h15 j'attends déjà devant un petit panneau marquant la zone d'attente.
Une guide vient rapidement pour m'indiquer d'attendre patiemment.

8 personnes vont visiter avec moi cette oeuvre artistico-architecturale.
James Turrell a demandé la collaboration de Tadao Ando pour créer une oeuvre spécifique qui demandait de résoudre des problèmes techniques dans un but bien précis:
- faire vivre aux spectateurs la révélation.

La révélation de quoi?

La révélation.

Tout simplement.

Je ne pourrais pas vous la montrer mais seulement vous la conter de la façon dont je l'ai vécu.

Je suis le premier à attendre.
J'aurais donc le privilège d'être le premier à entrer pour avoir cette révélation.

Golden_Trip_013_1335

Les images que je vous montre ne sont pas en lien avec cette révélation mais sont prise près et autour de Minamidera.

Je rentre, au revoir la lumière du jour.

On nous guide au début, une personne dédiée à cela est là, on nous fait toucher le mur de la main pour rentrer dans un espace. On effectue un  'S' pour arriver à une banquette contre un mur. Je vais m'installer tout au bout collé contre un autre mur.

Puis j'attends.

La révélation est là, devant moi, mais je ne vois rien.

Une deuxième personne est guidée, elle arrive doucement. S'installe près de moi. Puis le mouvement continue des autres visiteurs.

Je me concentre sur MA révélation.

Je commence à déceler quelque chose.

Le tout noir passe au gris, non jaune! Une ligne au plafond.
On sait que l'on est dans une maison, un espace qui doit faire de 50 à 70 mètres carrés.
Mais peu à peu on perçoit un espace, mais il est impossible de dire son volume.
Y a-t-il un mur en face de moi?
Forcément, j'ai bien vu avant de rentrer que c'était un espace clos.
Et pourtant ...j'ai l'impression d'être devant une infinité.
L'infini, c'est cela qui est devant moi.

Tout le monde est rentré. Après quelques bruits dûs à la recherche du banc dans le noir, le silence total se fait.
C'est magnifique, magique.
On sent le souffle des autres mais devant nous peu à peu apparaît quelque chose d'indéfinissable. Un autre espace, une continuité, le vide, ou parfois un mur à un mètre des yeux, on ne sait plus.
Pourtant il y a une luminosité qui est réelle.

Après une dizaine de minutes ou chacun est en réflexion profonde sur ce qu'il a ou n'a pas devant soi, le guide nous demande de nous lever et d'avancer doucement de quelques pas.

Docilement nous le faisons mais avec appréhension.

Il y a ceux qui veulent savoir, qui croient savoir et qui vont vers quelque chose.
Et ceux qui doutent, qui ne bougent pas de peur de tomber dans ce quelque chose.

J'avance, car ma révélation a pris de l'avance sur les autres en arrivant en premier.

J'avance dans un espace que je crois réel. Il l'est puisque je marche dedans, dessus. Un, deux, trois, quatre pas ...
Encore, et je bute sur un ... un quoi?

Je tend la main mais c'est le vide?!
Mais mon pied bute sur un mur?!
Un mur de 1 mètre de haut, puis un autre 2 ou 3 mètres plus loin mais inatteignable. Une luminosité le frappe pourtant, c'est ça que nous voyons, elle vient d'en haut mais filtré par des couches de toit.

J'ai ma révélation, en plusieurs parties en fait.

On nous explique alors, que c'est un jeu sur les sensations et la perception.
Comme un trompe l'oeil spatial.

Il y a une micro fente dans le toit qui laisse passe la lumière du jour. Il fait soleil, la lumière est donc jaune dans l'espace maintenant.
Il faudrait revenir à un autre moment pour contempler une ambiance bleutée, ou rose, ou blanche.

Merci messieurs, c'était magnifique.

Je suis heureux d'avoir expérimenté Minamidera.

Golden_Trip_013_1383

Demain je serai en déplacement et je ne pourrai assurer de message, et ceci pour 2 jours.
Mais je vous ai préparé un jeu dit du jeudi pour ...jeudi! qui sera touristique pour une fois et plus de chance de répondre pour vous si vous connaissez et aimez le Japon.