Je reprends ma balade-découverte du Kôraku-en d'Okayama, qui est comme le signifiait Oscar, l'un des 3 plus beaux jardins du Japon. Je ne sais depuis quand cette 'loi' a été émise, pour en occulter plein d'autres.
Et merci d'avoir bien participé au jeu dit du jeudi d'hier, jeudi donc! Erebos a fini de compléter, de régler les comptes, et vous le savez les bons comptes font les bons amis.

Golden Trip 013 1246
Voyez ce beau chemin balisé qui mène vers le ciel, le paradis?
ou au moins le sommet d'une colline qui domine tout le jardin. Un jardin de paradis, un paradis de jardin!
Je me retourne, quelqu'un me suit?
Ou quelque chose plutôt, c'est ma zénitude. Elle est là, non loin, quoique j'en ai laissé des plumes là-bas au fond vers cette constuction dont des éléments vous rapelle le message d'il y a deux jours ...
Golden Trip 013 1248

Mais cette fois les azalées sont en force, ces jolies fleurs qui tapissent, dans le meilleur des cas, les arbustes ronds.
Le choix de coloris est conséquent, j'en prends plein les mirettes,
seul bémol qu'a relevé Oscar, la platitude déserte du centre du Kôraku-en.
Mais ne serait-ce voulu pour mieux faire ressortir le pourtour plus chargé? Effet zen, non?!

Golden Trip 013 1250

Golden Trip 013 1251
Golden Trip 013 1253
Golden Trip 013 1252
 
Ces milliers de fleurs d'azalée exacerbent mon côté 'fleur bleue', mon reflex les retrouve (ses reflêxes) pour s'épanouir totalement dans un tel lieu.
Il est certain que c'est enchanteur.
Même le plus déprimé des beaufs de banlieue s'ouvre d'admiration devant un tel spectacle.
Puis je redescends déjà de la colline, des fleurs plein les yeux et le coeur rempli de bonheur.
 
Golden Trip 013 1254