12h40.

Je fais coulisser la porte d'un petit restaurant, en face du temple que je viens de vister (message d'hier).

Je referme.

Pas un bruit.

Personne dedans.

Rien ne bouge.

...

Euh ...?!

Que fais-je?

Je repars?

C'est peut-être fermé.

Mais la porte ne serait quand même pas ouverte.

Il n'y a qu'une salle, toute petite. Quelques tables, dont une surprenante en carré avec en son centre un foyer-barbecue nommé 'いろり Irori'

Golden Trip 013 530

Je commence à faire des photos. Au cas où on me vire parce que je n'ai rien à faire là ...

Mais le problème est que je suis là parce que je veux manger quelque chose.
avant d'entrer je ne savais pas si c'était vraiment un restaurant, mais l'agencement de la salle m'a conforté.

Par contre je suis toujours tout seul là-dedans.

Je lance un 'konnichiwa!' dans l'air ...

...

... pas de réponse.

Pas un bruit.

Je suis tout seul dans ce restaurant fantôme!

J'ouvre la porte coulissante d'entrée et je jette un oeil dans la rue au cas où le patron serait par là à discuter avec un voisin, mais je ne vois personne.

J'adore ce bled.
Les lieux inquiétants, étranges, vivre des aventures spéciales.

Puisque personne ne me dérange et que je trouve la salle de ce restaurant très jolie car très traditionnelle, je fais des images ...

Golden Trip 013 531

Sous la noren du comptoir ce qui semble être la cuisine. 
J'ai bien mis ma tête la dessous pour scruter les environs mais ...rien, ni personne.

Je m'attarde surtout sur le foyer ouvert 'irori' qui me fascine.

J'ai l'impression de me retrouver dans un Japon ancestral, d'avant l'ouverture aux étrangers, donc d'avant Meiji (fin XIXème siècle). Il se trouve que l'irori était installé dans les habitations rurales du Japon depuis des siècles et qu'au XIXème siècle il fut progressivement remplacé par des braseros protatifs 'hibachi' puis les cuisinières modernes que l'on connait.
La bouilloire/marmite est suspendue par un système accroché au plafond. Une sorte de poignée permet de régler la hauteur, c'est la 'jizai kagi', qui dans ce restaurant de Kakunodate est très belle ...

Golden Trip 013 532

Golden Trip 013 533Golden Trip 013 534

Des cendres sont bien visibles au coeur de l'irori, signe qu'il doit encore servir. Je trouve cela assez exceptionnel.

La version moderne se retrouve dans les tables des restaurant de yakinuku ou Corean Barbecue, pour ceux qui ont déjà fréquentés ce genre d'endroit.

Mais ce n'est pas la première fois que je vois un irori. En 2009 dans le village traditionnel d'Ouchijuku près d'Aizu-Wakamatsu, un restaurant proposait à ses clients des tables avec irori. Le chef faisait cuire ses poissons sur un grand modèle au centre de la salle ...

Video-J-09 174

Vous le voyez ici l'irori est au niveau du sol.

La version irori-table est typique du nord-Tôhoku, où est situé Kakunodate, pour que les agriculteurs puissent se restaurer sans avoir à ôter leurs chaussures.

 J'ai aussi photographié un irori dans une habitation traditionnelle du village-musée de Shikoku-Mura à Takamatsu ...

Japon 2008 3818

Et pendant ce temps ...j'ai toujours faim et je suis toujours tout seul dans cette gargotte!