En attendant Densh’O – épisode 3


Ikebukuro, 13 juillet, 18h30.

Un joli train blanc et cyan est passé devant moi. Le problème, c’est que je ne l’ai pas reconnu ! Heureusement le train suivant me mettra sur la voie :

JTEP_0301

Un train jaune, ça veut dire

JTEP_0302

C’est vrai qu’on la connait pas trop cette compagnie. Le Densha Otaku en a peu parlé, principalement parce qu’il n’aime pas la monochromie. C’est pareil pour de marron d’Hankyû, par contre le rouge Meitetsu, ça, pas de problème. Il faudra que je creuse la question !

Alors c’est vrai, chez Seibu il y pas mal de jaunes (je ne parle pas des passagers, qu'on soit bien d'accord hein !)

JTEP_0303

En plus les séries se ressemblent. Tenez, amusez-vous à chercher les différences entre une série 2000 et une série 9000 !

JTEP_0304JTEP_0305

Cependant les trains récents abandonnent le traditionnel jaune. Le dernier né de la famille, la série 30000 « Smile train », reprend les couleurs du logo de la compagnie (qui n’est pas celui que j’ai pris en photo ci-dessus : c’était en fait l’enseigne du departement store associé).

JTEP_0306

Un peu moins récente et réussie, la série 20000 se distingue par son capot en tôle ondulée bleue.

JTEP_0307

Encore plus ancienne, la série 10000. Assez tristounette, il s’agit pourtant de la série star de la compagnie, engagée sur les services les plus rapides.

JTEP_0308JTEP_0309

Les rames portent le nom de « New Red Arrow » en hommage à la série 5000 « Red arrows », Blue Ribbon 1970.

Dernière catégorie, les livrées spéciales. Je suis tombé sur cette rame aux couleurs de l’équipe de baseball des Lions, propriété de la Seibu bien sûr !

JTEP_0310

Mais je ne verrai pas la livrée « Galaxy Express » qui m’avait pourtant tapée dans l’œil dans le Railfan obtenu grâce à Oscar (et dire que j’ai dû lui raconter les pires bobards pour qu’il ne se doute de rien à propos de ce voyage)

JTEP_0311


Et pour finir avec cette visite chez Seibu, une petite vidéo 

Après quelques difficultés pour sortir (ben oui, on ne peut pas sortir à la gare où l’on est entré avec un simple ticket !), retour à l’hôtel et dodo !


A SUIVRE…