Avide, c'est vite dit! Les trains vides nous imprègnent d'une certaine nostalgie. Celle d'un hypothétique départ..vers une destination pas encore connue.

dsc00082

Trop de choix, on ne sait où s'asseoir, à droite, à gauche, près de la porte, prêt à s'enfuir, prêt pour le départ, pas trop près les uns des autres...ce serait dommage que l'on se colle, même si la superbe femme qui vient d'entrer et s'est assise pas trop loin nous donne envie de bouger un rien pour être au plus près, pour pouvoir être au contact forcé en cas d'affluence...

img_0250

Mais ce train ne se remplira pas assez pour assouvir notre petit fantasme quotidien du train!

Et bientôt, le train a nouveau vidé, ce voyage sent peu à peu le terminus.

img_0076

Jusqu'à s'arrêter pour de bon..."Terminus de ce train, descente de tous les voyageurs, veillez à ne rien oublier à votre place, à bientôt sur nos lignes!"

Et c'est un éternel recommencement, train abandonné, ici ou ailleurs, vide, sans bruit...

imgp2355

Il pourrait encore faire illusion, faire croire qu'il habrite de la vie, mais en réalité c'est fini! Le dépôt sera son seul ami pour la nuit...

img_0111

Quand au Densha Otaku, été comme hiver, il finira lui aussi par rejoindre son lit...dans une machine roulante sur rails, tanguante et bruyante comme il aime...!

imgp1347

Bonne nuit!